Non-respect de la distance de sécurité entre deux véhicules - ActiROUTE

Non-respect de la distance de sécurité

Distance de sécurité
Pour assurer la sécurité de tous les usagers de la route, il est nécessaire de maintenir une certaine distance de sécurité entre 2 véhicules.

La distance de sécurité correspond à la distance nécessaire qu’il faut laisser entre deux véhicules afin d’éviter une collision en cas de ralentissement ou d’arrêt soudain. D’après les régles de circulation énoncées dans le code de la route, la distance réglementaire doit être d’au moins deux secondes. Si un conducteur ne respecte pas une distance de sécurité suffisante entre lui et le véhicule qui le précède, il peut être sanctionné par une contravention de 4ème classe, une perte de points et aussi une suspension de permis de 3 ans maximum.

Qu’est-ce qu’une distance de sécurité ?

Comme son nom l’indique la distance de sécurité permet d’assurer la sécurité entre deux véhicules en maintenant une distance minimale. Elle permet au conducteur d’avoir une marge de manœuvre suffisante en cas d’imprévu. La distance de sécurité dépendra entre autres de la vitesse du véhicule. Plus la vitesse sera élevée plus la distance de sécurité devra être grande. Le code de la route prévoit qu’une distance de sécurité minimale de 2 secondes soit conservé entre deux véhicules. Respecter les distances de sécurité vous permet ainsi diminuer le risque d’accident de la circulation.

Il faut savoir qu’il existe aussi une distance de sécurité latérale, il s’agit de l’espace à respecter entre deux véhicules en croisement ou en dépassement mais aussi en présence d’usagers vulnérables comme les piétons ou les deux-roues. En agglomération, la distance de sécurité minimal est d’1 mètre, hors agglomération cette distance est augmentée à 1,5 mètres. Bien positionner son véhicule sur la chaussée est important pour la sécurité de tous et diminue le risque d’entrer en collision avec un autre usager.

Calculer et évaluer une distance de sécurité

Pour un conducteur, en particulier lorsqu’il est novice et manque d’expérience, il n’est pas toujours simple d’évaluer correctement une distance. Sur l’autoroute, il faut toujours laisser un espace correspondant à 2 lignes blanches de la bande d’arrêt d’urgence. Sur n’importe quelle route, vous pouvez également prendre un point de repère et compter « une seconde, deux secondes » à partir du moment où l’arrière du véhicule se trouvant devant vous atteint ce point. La distance de sécurité sera suffisante si l’avant de votre véhicule n’atteint pas le point de repère avant la fin du décompte.

Sinon, il est possible de calculer la distance de sécurité à respecter approximativement en effectuant un simple calcul. Il suffit de multiplier le chiffre des dizaines de kilomètres par six. Par exemple, en roulant à 50 km/h, je laisse 5 x 6 = 30 mètres entre mon véhicule et celui qui précède. En roulant à 80 km/h, je laisse 8 x 6 = 48 mètres entre mon véhicule et celui qui précède. En roulant à 110 km/h, je laisse 11 x 6 = 66 mètres entre mon véhicule et celui qui précède.

Ce que dit la loi ?

La législation concernant la distance de sécurité à respecter entre deux véhicules est énoncé dans l'article R412-12 du code de la route, ainsi il est précisé que : « Lorsque deux véhicules se suivent, le conducteur du second doit maintenir une distance de sécurité suffisante pour pouvoir éviter une collision en cas de ralentissement brusque ou d'arrêt subit du véhicule qui le précède. Cette distance est d'autant plus grande que la vitesse est plus élevée. Elle correspond à la distance parcourue par le véhicule pendant un délai d'au moins deux secondes »

Il est primordial de laisser un espace de sécurité suffisant afin d’avoir le temps d’agir en cas d’imprévu. L’infraction peut être constaté, sans interception du conducteur, par vidéo-verbalisation ou à l’aide d'appareils de contrôle automatique ayant fait l'objet d'une homologation.

Le non-respect de la distance de sécurité est sanctionné par une contravention de 4ème classe (amende forfaitaire : 135 € ; amende minorée : 90 € ; amende majorée : 375€) et par le retrait de trois points du permis de conduire. Le conducteur risque également une peine complémentaire de 3 ans de suspension de permis.

En savoir plus sur les règles de circulation

Pour tout connaitre sur les règles relatives à la circulation routière, vous pouvez consulter :