Infractions au code de la route liées aux règles de priorité - ActiROUTE

Règles de priorité

Règles de priorité
Les règles de priorité ont pour fonction d’assurer la sécurité de tous les usagers de la route.

Les règles de circulation ont pour fonction d’assurer la sécurité de tous les usagers de la route. Elles sont essentielles pour circuler sur la voie publique. C’est le code de la route qui régit les priorités aux intersections. Il est donc primordial de connaitre ces règles de priorité car ce sont elles qui indiquent aux usagers leur ordre de passage aux intersections. Il faut savoir que le non-respect des règles de priorité est la première cause d’accident. C’est pourquoi le code de la route a prévu un barème des infractions en cas de violations de ces règles. Le conducteur risque une perte de points sur son permis à points ainsi qu’une amende.

Les règles de priorités aux intersections

Les panneaux de signalisation, les feux tricolores ainsi que les marquages au sol permettent aux usagers connaitre leur ordre des passages aux intersections. En effet, les conducteurs ne peuvent pas avoir la priorité en même temps sans provoquer de collisions ou d’accidents de la route. Bien connaitre et respecter les règles de priorités est donc fondamental. Que l’on soit prioritaire ou pas, à l’approche d’une intersection il est conseillé de ralentir.

Le refus de priorité

Lorsqu’un conducteur approche d’une intersection et en l’absence de signalisation routière, c’est la priorité à droite qui s’applique. Le véhicule qui vient de la gauche doit donc céder le passage au véhicule qui arrive de la droite. La priorité à droite ne s’applique pas en sortant d’un lieu privé. Si un véhicule sort d’un chemin de terre, d’un parking, d’un lotissement ou d’une impasse privée, il doit céder le passage aux autres véhicules. Le refus de priorité est sanctionné par une contravention de 4ème classe (amende forfaitaire : 135 € ; amende minorée : 90 € ; amende majorée : 375€).

Le stop

Le panneau stop indique au conducteur qu’il doit marquer un temps d’arrêt à l’intersection et céder le passage aux usagers circulant sur la chaussée abordée. Attention, le véhicule doit être complètement immobilisé et les roues à l’arrêt à la limite de la ligne blanche. Si le véhicule continue de rouler autrement dit si vous effectuez un "stop glissé", vous pouvez être verbalisé comme si vous aviez grillé un stop. Le non-respect de l’arrêt au stop est sanctionné par une contravention de 4ème classe. Le contrevenant devra alors régler un montant, soit de 135 € (amende forfaitaire), soit de 90 € (amende minorée) ou soit de 375 € (amende majorée).

Le feu tricolore

Les feux de circulation permettent de réguler la circulation, le trafic est plus fluide et la formation d’embouteillage peut être évitée. Le feu rouge signale au conducteur qu’il doit marquer l'arrêt absolu. Le feu vert autorise le passage des véhicules. Dans le cas du feu orange (ou feu jaune), il doit s’arrêter sauf s’il ne peut pas le faire dans des conditions de sécurité suffisantes. Le non-respect de l’arrêt au feu rouge est sanctionné par une contravention de 4ème classe. En cas de non-respect du feu orange le conducteur est passible d’une amende de 35 €.

Le cédez-le-passage

Contrairement aux panneaux stop, lorsqu’un conducteur rencontre un panneau de "cédez-le-passage", il n’est pas dans d'obligation de marquer un temps d'arrêt. Il devra laisser passer les usagers venant de la voie de circulation abordée. Il faudra qu’il effectue des contrôles visuels avant de s’insérer dans la voie souhaitée en toute sécurité. Le non-respect du cédez-le-passage est sanctionné par le retrait de 4 points et une contravention de 4ème classe et une suspension du permis de conduire, d'une durée maximale de 3 années.

La priorité ponctuelle

Le panneau de signalisation de priorité ponctuelle indique aux conducteurs qu’ils sont prioritaires seulement à la prochaine intersection. Les véhicules venant de la droite comme de la gauche devront donc céder la priorité au passage à cette intersection. Comme pour les autres règles de priorités, l’infraction au code de la route est sanctionnée par un retrait de points, en l'occurrence 4 points. Elle est également sanctionnée par une sanction financière, variant entre 90 et 375 € (selon la rapidité du paiement de l'amende) et une suspension de permis.

Le caractère prioritaire d'une voie

En France, les panneaux de circulation indiquant le caractère prioritaire d’une route ont été implanté suite à l’arrêté du 23 juillet 1970. Ce panneau de signalisation routière est un losange à fond jaune et aux bords blancs. Il peut être placé à l’entrée ou à la sortie d’une agglomération ou sur la route pour rappeler aux usagers qu’ils circulent sur une route prioritaire. On le trouve également le long de certaines intersections. Ce panneau signifie que les voies adjacentes doivent céder la priorité aux véhicules circulant sur une route principale.

Pour en savoir plus sur les infractions routières :

Pour vous informer sur la législation du code de la route français, vous pourriez être intéressé par :