Nombre de points de permis de conduire - ActiROUTE

Nombre de points de permis de conduire

Nombre de points de permis de conduire
En France, vous avez un certain nombre de méthodes pour apprendre à conduire.

Depuis l’instauration du permis à points en 1992, les conducteurs français peuvent perdre des points s’ils commettent certaines infractions au code de la route. Le système s’applique à toutes les catégories de permis et peut même mener à un retrait de permis en cas de solde de points nul. Depuis 2004, pour lutter contre la mortalité chez les jeunes conducteurs, ces derniers sont soumis à une période probatoire avec une capitalisation progressive des points. Au fil du temps, le nombre de points d’un permis français est donc susceptible de changer en fonction du comportement du conducteur.

À l’obtention du permis de conduire

Pour inciter les jeunes conducteurs à respecter le code la route, à l’obtention du permis de conduire, le permis de conduire probatoire n’est affecté que de 6 points. Le nombre de points va évoluer en fonction de la méthode d'apprentissage et du comportement sur la route.

En formation traditionnelle

Si vous avez suivi une formation traditionnelle de la conduite, le nombre de points du permis probatoire va augmenter de deux points chaque année à condition de ne pas commettre d’infraction entraînant de retrait de points. Au bout d’un an, le solde de points du permis passera à 8 points. Il passera à 10 points la deuxième année, pour atteindre les 12 points après 3 ans.

En AAC (Apprentissage Anticipé de la Conduite)

Pour une formation dans le cadre de la conduite accompagnée, la période probatoire est réduite à 2 ans au lieu de 3. Ainsi, en respectant les règles du code de la route, le conducteur novice acquiert 3 points par an. Il obtiendra 9 points sur son permis après un an puis 12 points au bout de 2 ans. Notez que depuis 2019, une formation complémentaire post-permis permet à tous les conducteurs de réduire la durée de la période probatoire.

L’évolution du nombre de points de permis

En cas d’infractions routières

En France, le code de la route a établi un barème pour chaque infraction routière commise. En commettant une infraction, le conducteur peut être sanctionné par une amende, un retrait de points, voire une suspension de permis et même des peines d’emprisonnement dans les cas les plus graves. En fonction de la gravité de l’infraction, le nombre de points de permis pouvant être retiré sera compris entre 1 et 6 points. 8 points maximum seront retirés en cas de cumul d’infractions.

Excès de vitesse, non-respect de l’arrêt au feu rouge ou encore téléphone au volant sont des infractions qui peuvent vous faire perdre des points sur votre permis de conduire. Plus l’infraction sera grave plus le nombre de points retirés sera important. Par exemple, le fait de rouler avec un taux d’alcoolémie supérieur au seuil autorisé est sanctionné par le retrait de 6 points alors que le chevauchement d’une ligne continue est sanctionné par le retrait d’un point.

Les moyens pour récupérer ses points perdus

Lorsqu’un conducteur commet une infraction entrainant une perte de points du permis de conduire, il existe 2 façons pour reconstituer son capital de points :

  • La récupération automatique. Il est possible de récupérer ses points automatiquement. Pour cela, il suffit de ne plus commettre de nouvelles infractions pendant un certain délai. Ce délai est compris entre 6 mois et 3 ans et dépendra du type d’infraction commis.
  • Suivre un stage de récupération de points. Effectuer un stage de sensibilisation à la sécurité routière est une solution pour récupérer des points très rapidement. Les points sont crédités dès la fin des 2 jours consécutifs de stage.

Pour en savoir plus sur le solde de points du permis

Vous souhaitez consulter vos points sur internet, vous serez peut-être intéressé par :