Tout sur l'utilisation des feux de brouillard arrière et avant - ActiROUTE

Tout sur l'utilisation des feux de brouillard

Feux de brouillard
Le code de la route autorise les conducteurs à conduire que dans certains cas avec les feux antibrouillard allumés.

Depuis 1990, les feux de brouillard sont des dispositifs d’éclairage obligatoires à l’arrière pour tout véhicule neuf. Lorsque les conditions météorologiques sont mauvaises et que la visibilité est sérieusement réduite, allumer ses feux anti-brouillard permettra de mieux voir et de mieux être vu par les autres usagers. Le feu de brouillard étant très éblouissant, leur usage est strictement réglementé par le code.

Le fonctionnement des feux brouillard

Le brouillard est un phénomène courant en particulier près des grandes étendues d'eau. Il s’agit d’un nuage de basse altitude qui se forme lorsque de petites gouttelettes d'eau sont maintenues en suspension par les mouvements turbulents de l'air. Lorsqu’un rayon lumineux comme des phares de voiture rencontre ces micro-gouttelettes, le faisceau lumineux est dévié et un halo opaque se forme. Conduire par temps de brouillard est particulièrement dangereux, la visibilité est fortement réduite et l'usager perd ses repères visuels.

Les phares optiques antibrouillards peuvent être une solution, ils ont été conçus pour les situations de mauvais temps. À l’avant les optiques de phares sont placés assez bas au niveau du pare choc avant. Orientés vers le sol, ils ont pour fonction d’éclairer l’accotement et le bas-côté. Un véhicule doit disposer d’un ou deux feux de brouillard à l’arrière. Son intensité lumineuse est environ trois fois plus importante que les feux stop. Il signale aux usagers situés à l’arrière la présence d’un véhicule, évitant ainsi les éventuels risques de collision.

Dans quel cas faut-il utiliser ses feux de brouillard ?

Les feux de brouillard avant

Les feux de brouillard avant ne sont pas des équipements obligatoires sur un véhicule. Si vous possédez des feux anti-brouillard avant, il faut savoir que vous ne pouvez pas les actionner quand bon vous semble. On considère qu’une situation est dangereuse à partir d’une visibilité inférieure à 150-200 mètres. Les feux de brouillard peuvent être utilisés en complément des feux de croisement, en cas de forte pluie, de brouillard ou de chute de neige. Comme pour le feu de route (plein phare), le feu antibrouillard avant doit être éteint dès lors qu’il constitue une gêne pour les usagers circulant dans le sens inverse.

Les feux de brouillard arrière

Les feux de brouillard arrière permettent au conducteur d’indiquer sa présence aux autres usagers de la route et éviter les chocs par l’arrière. Lorsque l'ampoule est allumée, Le feu anti-brouillard permet d’être mieux vu lorsque les conditions climatiques se dégradent. Leur usage est réglementé et il convient d’utiliser le feu de brouillard à bon escient. Ils peuvent être utilisés en cas de brouillard ou de fortes chutes de neige mais pas en cas de pluie. En effet, l’éblouissement est très important et risquent de gêner les véhicules situés à l’arrière.

Ce que dit le code de la route

C’est l’article R416-7 du code de la route qui règlemente l’usage des feux de brouillard. Il stipule que :

« En cas de brouillard, de chute de neige ou de forte pluie, les feux avant de brouillard peuvent remplacer ou compléter les feux de croisement. Ils peuvent compléter les feux de route en dehors des agglomérations, sur les routes étroites et sinueuses, hormis les cas où, pour ne pas éblouir les autres usagers, les feux de croisement doivent remplacer les feux de route. Le ou les feux arrière de brouillard ne peuvent être utilisés qu'en cas de brouillard ou de chute de neige. »

Les sanctions en cas d'utilisation abusive des phares antibrouillard

Si vous utiliser de façon abusive vos feux de brouillard, vous risquez d’être sanctionné. S’il n’y a pas de brumes ou de brouillards et que la visibilité est bonne (temps clair) et que malgré tout vous faîtes usage de vos feux de brouillard : vous êtes passible d’une contravention de 4ème classe. Le montant de l’amende forfaitaire est fixé à 135 €. En revanche l’absence d’utilisation des feux de brouillard n’est pas sanctionnée si vous utilisez d’autres dispositifs d’éclairage comme le feu de croisement par exemple.