Ne pas payer le péage va bientôt coûter plus cher pour un conducteur - ActiROUTE

Ne pas payer le péage va bientôt coûter plus cher pour un conducteur

Le péage est un passage obligé pour tous les véhicules circulant sur les autoroutes de France. Lorsqu'un automobiliste arrivé à la barrière de péage, il doit s'acquitter d'une certaine somme, ce montant variant selon le nombre de kilomètres sur l'autoroute et pouvant se régler soit avec des pièces de monnaie soit par carte bancaire. Ne pas payer le péage constitue une infraction au code de la route et vous expose à des sanctions. Depuis le 18 mars, la sanction est même plus importante puisque cette infraction est désormais considérée comme une contravention de 4ème classe (2ème classe auparavant).

Ne pas payer le péage
À l'arrivée des barrières de péages, les automobilistes doivent prendre un ticket de péage.

Que dit l'arrêté du 11 mars 2021 sur le sujet ?

Les nouvelles sanctions sur le non-paiement des péages ont été publiées dans le Journal Officiel le 17 mars 2021. Concrètement, un usager risque désormais une peine variant selon la situation.

Péage autoroutier avec barrière

Ne pas payer le péage entraîne une amende de :

  • 90 € si son paiement est effectué dans moins de 2 mois (au lieu de 20 € auparavant)
  • 375 € si son paiement a lieu 2 mois après l'infraction (au lieu de 75 € auparavant)

Quel que soit le délai de paiement, le paiement de péage sera obligatoire.

Péage sur l'autoroute sans barrière

Le montant de l'amende est plus bas s'il n'y avait pas de barrières à la gare de péage au moment de l'infraction routière, relevée grâce aux portiques équipés de caméras de surveillance récupérant les plaques d'immatriculation.

Ne pas payer le péage est passible d'une amende de :

  • 10 € si le contrevenant paye l'amende en moins de 15 jours
  • 90 € si le contrevenant règle l'amende entre 15 jours et 2 mois
  • 375 € si le contrevenant paye l'amende 2 mois après la réception de l'avis de paiement

Quel que soit sa situation, le prix du péage devra aussi être réglé.

La règlementation

L’article R419-1 du code de la route stipule que :

"Tout usager d'un ouvrage routier ouvert à la circulation publique régulièrement soumis à péage doit, s'il n'est muni d'une autorisation spéciale, acquitter le montant du péage autorisé correspondant à son trajet et à la catégorie du véhicule qu'il utilise.

Le fait, pour tout conducteur, de refuser d'acquitter le montant de ce péage ou de se soustraire d'une manière quelconque à ce paiement est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

Pour l'application des dispositions du présent article aux contraventions constatées à la suite de l'usage d'un dispositif de péage permettant l'identification des véhicules et la perception du montant du péage sans recours à une barrière physique, un trajet est défini comme l'utilisation en continu d'un ouvrage routier, dans un même sens et par un même véhicule."

À quoi sert le système de péage ?

La mise en place des gares de péage répond à une logique financière. En effet, entretenir l'ensemble du réseau routier géré par les sociétés d'autoroute (APRR, ASF, VINCI Autoroutes) a un coût, de plusieurs dizaines de millions d'euros par an. Auquel s'ajoute le coût de surveillance des autoroutes françaises. Le paiement du péage permet ainsi de réaliser de nombreux choses.

Création de nouvelles autoroutes

Chaque année, de nouveaux chantiers sont lancés afin de desservir toujours plus de personnes. Actuellement, la France compte au moins :

  • 3 projets autoroutiers en cours de réalisation
  • 4 projets autoroutiers en attente de réalisation

Et plus de 20 projets en attente d'acceptation, les chantiers des sociétés autoroutières étant quelque peu ralentis avec la crise sanitaire.

Entretien des tronçons existants

Avec plusieurs dizaines de milliers de véhicules (motos, poids-lourds, véhicules légers) circulant chaque jour sur l'autoroute, il n'est pas étonnant que certains tronçons autoroutiers ne soient plus autant en bon état qu'auparavant. Ainsi, les montants récupérés grâce aux péages autoroutiers présents aux gares permettent de financer les dégradations des autoroutes. Ce qui contribue fortement à assurer la sécurité des usagers de l'autoroute.

Comment passer les péages rapidement ?

Ne pas payer le péage n'est pas toujours qu'une question financière pour les automobilistes. Elle est davantage une question de gain de temps, encore plus pour les usagers réguliers habitués à effectuer des trajets sur le réseau autoroutier. Pour passer les barrières de péage, il vous suffira de prendre un abonnement télépéage auprès d'une société d'autoroute.

Intérêts des abonnements de sociétés d'autoroutes

Appelé également "péage électronique", son fonctionnement est simple. À l'arrivée aux postes de péage, vous ne vous dirigerez pas comme à votre habitude dans une file d'attente bondée mais dans une file spécialement dédiée à cette occasion. Ainsi, vous gagnerez :

  • Du temps, le temps d'attente étant en moyenne plus bas que les files d'attente traditionnelle
  • De l'argent, les frais de péage étant moins élevés avec un abonnement qu'avec des tickets de péage

Pour passer le péage, il vous suffira d'utiliser votre badge afin de lever la barrière.