La Prévention Routière sur les angles morts - ActiROUTE

La Prévention Routière sur les angles morts

La cohabitation et le partage de la route n’est pas toujours évidente entre différents usagers de la route : conducteurs de poids lourds, de car, automobilistes, deux roues et piétons. En milieu urbain, les angles morts sont l’un des principaux facteurs d'accidents mortels. Certains usagers sont plus vulnérables que les autres aux dangers des angles morts, il s’agit des piétons, des cyclistes et des motards. C’est pourquoi des campagnes de sensibilisation aux risques relatifs aux angles morts sont régulièrement menées par la Prévention Routière.

Angles morts
Les angles morts représentent un des facteurs principaux d'accidents mortels chez les piétons et les deux-roues.

Qu’est-ce que les angles morts ?

Les rétroviseurs (rétroviseur intérieur central et rétroviseur extérieur) sont des dispositifs qui aident un conducteur à avoir une meilleure vision de son environnement. Cependant ces dispositifs ont leur limite et il existe une zone inaccessible au champ de vision du conducteur. Les angles morts correspondent à ces zones qui ne sont pas visibles par le conducteur. Il s’agit des parties situées à l'avant, sur les côtés et à l'arrière du véhicule. Chaque catégorie de véhicules a ses propres angles morts qui sont inaccessibles au conducteur à moins qu’il ne tourne la tête. Il faut savoir que l’angle mort est proportionnel à la longueur et à la hauteur du véhicule. Cela signifie que sur un poids lourd, les angles morts sont plus importants que par rapport à une voiture.

L’importance des contrôles visuels

Les premières victimes des angles morts sont les piétons et les cyclistes. Pour prévenir des risques, automobilistes et chauffeurs de poids lourds doivent être particulièrement vigilants aux angles morts. Sur un poids lourd les angles morts se situent non seulement sur les côtes mais également à l’avant et à l’arrière. Il est alors possible qu’une petite voiture échappe à la vision du conducteur. On note que 25 % des piétons et 40 % des cyclistes victimes d’accident se trouvaient à droite du camion.

Contrôler l’angle mort consiste à tourner la tête pour regarder si un autre usager est à proximité. Le contrôle de l’angle mort doit obligatoirement être effectué :

  • Lors d'un changement de voie
  • Lors d'une sortie de stationnement
  • Lors de l'entrée sur une autoroute

Sensibiliser sur les dangers des angles morts

Pour sensibiliser les usagers et améliorer la sécurité routière, des ateliers vous proposent de monter à bord de camions et de vous rendre compte de tous les angles morts que comportent ce type de véhicules. Il sera ainsi possible d’observer qu’en ville les véhicules lourds ont une visibilité réduite. De plus, la gravité des accidents impliquant un camion est particulièrement élevée du fait de son poids. Leur masse augmente également les distances d’arrêt. Lors d’une collision avec un camion, les autres occupants des véhicules impliqués dans l’accident sont particulièrement en danger.

Certains équipements peuvent permettre de minimiser le risque d’accident : caméra embarquée, rétroviseurs grands angles, les camions de dernière génération sont équipés de haut-parleur indiquant les manœuvres en cours d’exécution. La Commission Economique des Nations Unies pour l'Europe s’est également penchée sur le sujet. Elle a notamment élaboré un projet de règlement sur les systèmes de surveillance des angles morts et préconise un dispositif qui doit avertir le conducteur par un signal optique, acoustique ou vibratoire de la présence de piétons ou de deux-roues se trouvant à proximité des camions.

Les bons réflexes à adopter

La règle d’or est donc d’être le plus visible possible, de porter des vêtements clairs ou rétroréfléchissants, de ne pas être masqué par un autre véhicule. En tant que piéton, il sera aisé de comprendre l’intérêt de traverser une rue de manière en étant le plus visible possible, sans écouteur ou téléphone à l’oreille. Les cyclistes doivent réaliser qu’il est dangereux de dépasser un camion par la droite. Pour minimiser les risques, voici quelques règles à respecter :

  • Vous devez vous placer à l’avant d’un camion ou d’un bus de façon à être vu par le chauffeur
  • Respecter une distance de 2 mètres si vous roulez à côté d’un gros véhicule
  • Ne remontez pas une file par la droite
  • En voiture, pour éviter un accident avec un deux-roues ou un piéton, pensez à vérifier l’angle mort lorsque vous ouvrez votre portière
  • Pour traverser en toute sécurité, les piétons doivent veiller à ne pas être masqué par un autre véhicule ou par un objet imposant l’empêchant d’être vu