Peut-on être flashé au feu orange par un radar ? - ActiROUTE

Peut-on être flashé au feu orange ?

Flashé au feu orange
Le radar automatique n’enregistre que les infractions routières liées au franchissement du feu rouge.

Le code de la route impose l’arrêt au feu orange sauf dans un cas : si le conducteur à l’arrière est trop près et que l’arrêt risquerait de provoquer un accident de la route. Dans tous les autres cas, le non-respect de l’arrêt au feu orange entraine une contravention de 2ème classe. De nombreux usagers se demandent s’il est possible d’être flashé au feu orange par radars automatiques. La réponse est non, le radar automatique de contrôle des feux n’enregistre que les infractions routières liées au non-respect du feu de signalisation rouge.

Fonctionnement des radars aux feux tricolores

En 2019, on compte plus de 800 radars de feux déployés sur le territoire français. Ils sont généralement installés dans les zones urbaines pour protéger la traversée des usagers de la route le plus vulnérables : les piétons. Les radars feux rouges ne sont signalés en amont, vous ne pouvez donc pas savoir à l’avance si le feu tricolore est équipé d’un radar de franchissement. Lorsque le feu est orange ou rouge il faut s’arrêter au niveau de la LEF (Ligne d’Effet du Feu), elle peut être définie par un marquage au sol. S’il n’existe pas de ligne, l’arrêt doit se faire avant l'aplomb du feu ou avant le passage piéton.

Le fonctionnement du radar de feu est simple. Deux lignes équipées de capteurs magnétiques sont installées aux abords du feu. La première ligne se situe juste avant le feu et la seconde ligne trois mètres plus loin. Lorsque le feu est rouge et qu’un véhicule franchit la première ligne, une première photo de l’arrière du véhicule est prise. Si le véhicule s’arrête avant la deuxième ligne, il n’y aura pas de second flash et donc pas de verbalisation. En revanche, si le véhicule continue sa route une seconde photo sera prise. L’infraction est caractérisée, le contrevenant recevra un avis de contravention de quatrième classe : 135 € euros d’amende et retrait de 4 points sur le permis. Notez que si vous êtes jeune conducteur, pour le franchissement de feu rouge vous serez également dans l’obligation de faire un stage de sensibilisation à la sécurité routière.

Le radar feu rouge flash-t-il aussi au feu orange ?

Même si le feu orange impose l’arrêt, les radars feu rouge ne sont actifs que lorsque le feu est rouge. Il n’est donc pas possible d’être flashé au feu orange par ce type de radars. Si vous êtes verbalisé pour cette infraction routière c’est qu’elle a été constatée de visu par les forces de l’ordre : vous n’avez pas été flashé au feu orange. Ce type d’infraction au code de la route (franchissement d’un orange) peut être sanctionné sans qu’il y ait interception du conducteur sur le bord de la route. L’infraction peut être relevée par des agents chargés spécifiquement de la surveillance du feu ou par des policiers en patrouille (voiture ou moto) présents pendant le franchissement du feu orange.

Les sanctions pour un passage au feu orange

Le comportement à adopter en présence d’un feu orange est rappelé dans l’article R412-31 du code de la route : « Tout conducteur doit marquer l'arrêt devant un feu de signalisation jaune fixe, sauf dans le cas où, lors de l'allumage dudit feu, le conducteur ne peut plus arrêter son véhicule dans des conditions de sécurité suffisantes. Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe. »

Pour être passé au feu orange, le conducteur risque les sanctions suivantes :

  • Une amende minorée de 22 €
  • Une amende forfaitaire de 35 €
  • Une amende majorée de 75 €
  • Pas de retrait de point