Le radar tourelle, la nouvelle génération de radar sur les routes - ActiROUTE

Le radar tourelle, la nouvelle génération de radar multifonction

Radar tourelle
Le radar tourelle est un nouveau type de radar capable de détecter plusieurs infractions routières simultanément.

Le radar tourelle est une nouvelle génération de radar capable de contrôler 32 véhicules simultanément, sur 8 voies différentes. Ce nouveau radar est doté de caméras haute résolution conçues pour traiter les 36 millions de pixels capturés à chaque cliché. Dans un document annexé au projet de loi de finances 2018, le gouvernement prévoit le déploiement de 445 cabines de type radar tourelle sur tout le territoire avant fin 2018. À l’instar du radar de vitesse, , ce « super radar » est non seulement capable de détecter les excès de vitesse mais disposera aussi de nombreuses autres fonctionnalités.

Qu’est-ce qu’un radar tourelle, à quoi ressemble-t-il ?

Le radar tourelle est un nouveau type de radar nommé ainsi en raison de sa forme. Afin de moderniser le dispositif actuel, l’état a choisi le modèle « Mesta Fusion » distribué par la société française Idemia. La cabine du radar tourelle ressemble à une tour de contrôle qui culmine à 4 mètres au-dessus de la voie de circulation. De jour comme de nuit, il contrôlera jusqu'à 32 véhicules simultanément dans les deux sens de circulation. Après plusieurs modifications et avant le déploiement à grande échelle, la version définitive de la cabine du radar tourelle a été installé à hauteur de Pierrelaye sur l’A15 dans le département du Val-d'Oise. Par rapport à la version précédente, son design est plus compact et plus épuré.

Quelles infractions seront sanctionnées par le radar tourelle ?

Comme les radars de vitesse classiques (radars fixes ou radars mobiles), le radar tourelle pourra mesurer la vitesse des différents conducteurs en distinguant les poids lourds des véhicules légers par exemple qui sont soumis à des limitations de vitesse différentes. Le radar tourelle a reçu sa première homologation le 18 avril 2017 l’autorisant à contrôler la vitesse et le franchissement du feu rouge ou d’un passage à niveau. Toutefois, il a été prévu que le dispositif puisse détecter simultanément plusieurs autres infractions.

Le non-respect des distances de sécurité, le dépassement par la droite, la détection de franchissement de voie interdite, le téléphone au volant ou encore le non-port de la ceinture de sécurité sont d’autant d’infractions au code de la route qui ne lui échapperont pas. Doté d’une caméra haute définition, le radar tourelle pourra photographier en détails et avec précision les infractions routières commises par tous les usagers de la route ainsi que la plaque d’immatriculation des contrevenants.

Le renforcement des contrôles automatiques

C’est dans le cadre de la lutte contre l’insécurité routière, afin de réduire le nombre d’accidents mortels sur les routes françaises qu’ont été mis en place les radars routiers. En 2003, le premier radar automatique a été mise en service sur la nationale 20 dans La Ville-du-Bois, dans l'Essonne. Le dispositif automatise alors la constatation de l’infraction et l’envoi de l’avis de contravention aux conducteurs qui ne respectaient pas la limitation de vitesse.

En 2018, on compte près de 4700 radars automatiques déployés sur le bord des routes. 445 radars tourelles devraient être déployé en remplaçant notamment les radars de feux rouges actuels. Notez que le radar tourelle a été conçu de façon à être déplaçable, en permutant le dispositif de contrôle d’une cabine à une autre. D'ici 2020, 6000 nouveaux radars tourelles vont être installés sur le territoire français. Toutefois, seulement une cabine sur trois ou cinq devrait être équipé d'un radar répressif qui sera ensuite déplacé de façon aléatoire. Vous pouvez retrouver la liste des radars implantés sur les routes de France sur le site internet de la sécurité routière.

En savoir plus sur le radar de vitesse

Pour tout connaitre sur les radars de vitesse, vous pouvez consulter :