Quelle auto-école pour une récupération de points sur le permis de conduire ? - ActiROUTE

Quelle auto-école pour une récupération de points sur le permis de conduire ?

Auto-école pour une récupération de points
Une auto-école doit être agréée par la préfecture pour proposer des stages de sensibilisation.

Si vous avez commis des infractions routières et que vous souhaitez augmenter votre capital points, sachez que vous pouvez vous inscrire une fois par an pour faire un stage de récupération de points. Ce type de stage peut se dérouler dans différents lieux de formations comme des établissements d’enseignement, des hôtels ou encore dans les locaux d’une école de conduite. Faisons le point sur les auto-écoles habilitées à délivrer cette formation.

Puis-je effectuer un stage dans n’importe quelle auto-école ?

Non, l’auto-école doit être agréé pour organiser ce type de formation

Une auto-école est un établissement qui dispense aux futurs conducteurs une formation théorique avec l’apprentissage des règles du code de la route et une formation pratique avec l’apprentissage de la conduite. Cependant, toutes les auto-écoles ne peuvent pas organiser de stages de sensibilisation à la sécurité routière. En effet, pour avoir le droit d’organiser un stage, l’obtention d’un agrément délivré par la préfecture est obligatoire. Pour l’obtenir, l’exploitant du CSSR (Centre de Sensibilisation à la Sécurité Routière) devra respecter les conditions définies dans l’arrêté du 26 juin 2012.

Comment savoir si l’auto-école est autorisée à délivrer cette formation ?

Les auto-écoles peuvent se voir décerner des labels comme le label « qualité des formations au sein des écoles de conduite » ou encore être conventionnées pour le permis à 1€ par jour mais toutes n’offrent pas la possibilité de suivre un stage. Comment trouver un stage permis à points ? Les centres de formation agréés par les préfectures disposent d’un numéro d’agrément et d’une autorisation de dispenser des stages de récupération de points pour une durée de 5 ans. Vous pouvez trouver la liste de ces centres agréés en vous rendant dans votre préfecture ou en consultant son site internet.

Le déroulement d’une formation de récupération de points dans une auto-école

Il existe différents types de stages : le stage volontaire, le stage obligatoire pour les titulaires d’un permis probatoire et les stages « justice » (en composition pénale, en alternative aux poursuites ou en peine complémentaire). Les 2 premiers types de stages permettent de récupérer jusqu’à quatre points dès la fin de la formation. En revanche, il n’est pas possible de récupérer ses points avec un stage justice. Tous les stages ont une durée de 14 heures réparties sur 2 jours consécutifs.

Pour regagner des points, un automobiliste a la possibilité de participer à un stage une fois par an. Il devra simplement s’assurer d’avoir un permis valide, c’est-à-dire avec au minimum un point et que ses points ont bien été retiré. En effet, il peut se passer un certain délai entre la commission de l’infraction et le retrait effectif des points. Pour consulter son solde de points, vous pouvez utiliser Telepoint ou demander par courrier votre RII (Relevé d’Information Intégral) à la préfecture.

Une session de formation regroupe entre 6 et 20 stagiaires afin de favoriser les échanges. Le stage de sensibilisation est encadré par 2 animateurs un psychologue et un enseignant de la conduite formés à l’INSERR (Institut National de Sécurité Routière et de Recherches). Leur rôle sera de sensibiliser les stagiaires aux dangers de la route et aux enjeux de la sécurité routière. Des thèmes comme les excès de vitesse, la conduite en état d’ivresse ou sous l’emprise de stupéfiants seront abordés et débattus entre les participants. L’objectif du stage sera d’opérer un changement dans les habitudes de conduites des stagiaires afin qu’ils ne commettent plus d’infractions au code de la route.

Autres informations sur les lieux de formation

Outre l’auto-école pour la récupération de points, vous pourrez en en apprendre plus sur :