Combien de points récupère-t-on avec un stage de récupération de points ? - ActiROUTE

Combien de points récupère-t-on avec un stage de récupération de points de permis de conduire ?

Combien de points récupère-t-on avec un stage
Le stage de récupération de points de permis permet de récupérer 4 points dans la limite du plafond.

À la suite d’une inscription à un stage de récupération de points, le conducteur peut légitimement se demander : combien de points récupère-t-on avec un stage de récupération de points ? En participant à la formation, le stagiaire peut récupérer un maximum de quatre points dans la limite de son plafond. Dans tous les cas, le plafond maximum est fixé à douze points. Il faut savoir que pour les titulaires d’un permis de conduire probatoire, le nombre de points affectés au permis est réduit de moitié la première année d’obtention.

Récupérer jusqu’à 4 points avec les stages permis à points

Combien de points récupère-t-on avec un stage de récupération de points en cas de possession d'un permis définitif ?

Après 2 jours consécutifs de formation dans un centre agréé, le stage de sensibilisation à la sécurité routière permet aux conducteurs de récupérer 4 points dans la limite du nombre maximum de points. Pour les permis de conduire français ce plafond est de 12 points. Les points seront crédités sous réserve que le contrevenant n’a pas déjà participé à une formation similaire au cours des 12 derniers mois. Pour récupérer le maximum de points à savoir 4 points, il est vivement conseillé d’effectuer un stage dès que le solde de points atteint 8 points.

D’autre part, lorsque le nombre de points du permis passe sous le seuil des 6 points, le conducteur recevra la lettre recommandée avec accusé de réception 48M l’incitant à participer à un stage volontaire de récupération de point. Il est très important de consulter son solde de points permis régulièrement (à l’aide de son relevé d’information intégral ou sur Telepoint). Surtout si l’on a commis plusieurs infractions routières donnant lieu à une perte de points.

Lorsqu’un conducteur n’a plus aucun point, son titre fera l’objet d’une invalidation du permis. À la réception du courrier recommandé avec avis de réception 48SI informant le conducteur du retrait du permis de conduire (permis à zéro point), il disposera d’un délai de 10 jours pour restituer son titre. Il sera alors trop tard pour faire un stage afin de récupérer des points de permis.

Combien de points récupère-t-on avec un stage de récupération de points en cas de possession d'un permis probatoire ?

Rappelons que pour lutter contre insécurité routière et la mortalité chez les jeunes conducteurs, en 2004 le permis probatoire a été instauré. Le permis probatoire concerne tous les conducteurs venant de passer l’examen du permis de conduire mais aussi ceux qui récupèrent leur permis après une invalidation ou une annulation. Pour inciter les conducteurs novices à respecter le code de la route, le nouveau permis de conduire n’est doté que de six points la première année. Conformément à l’article L.223-1 du code de la route, en l’absence d’infraction le nombre de points augmentera progressivement chaque année.

Alors combien de points récupère-t-on avec un stage de récupération de points pour les titulaires d’un permis probatoire ? Cela dépend du plafond de points du permis au moment du stage et donc de la date d’obtention du permis de conduire. Pendant la période probatoire, 2 points sont crédités chaque année sur le permis. Les conducteurs ayant suivi la filière de l'AAC (Apprentissage Anticipé de la Conduite) obtiennent 3 points. Par exemple, le plafond de points d’un jeune conducteur qui a obtenu son permis de conduire à points de manière classique depuis 2 ans et qui n’a pas commis d’infraction est de 10 points. En suivant à stage de récupération de points, il ne pourra pas dépasser son plafond de 10 points qui restera d’ailleurs bloqué pendant 3 ans en cas d’infraction avec perte de points.

Il faut aussi savoir que si un conducteur novice commet une infraction ayant entraîné un retrait de points de permis au moins égal à 3 points (non-respect de la limitation de vitesse avec un excès de vitesse supérieur à 30km/h par rapport à la vitesse maximale autorisé, téléphone au volant ou non port de la ceinture de sécurité par exemple), il devra suivre un stage obligatoire de sensibilisation à la sécurité routière. Lorsqu’il reçoit le courrier 48N envoyé par le ministère de l’intérieur, il faudra effectuer le stage dans un délai de 4 mois.

En savoir plus sur l’inscription à un stage de récupération de points

Vous souhaitez participer à un stage de récupération de points mais avez encore quelques interrogations telles que :