Comment réparer une crevaison lente ? - ActiROUTE

Comment réparer une crevaison lente de votre pneu ?

Les pneumatiques jouent un rôle essentiel en matière de sécurité. Avec l’amortisseur et les freins, les pneus font partie du « triangle de sécurité » d’une voiture. C’est pourquoi pour circuler en toute sécurité, il est important de contrôler l’usure et la pression des pneumatiques de façon régulière. En moyenne, on constate que la durée de vie d’un pneu est comprise entre 5 et 10 ans mais cette longévité peut être fortement réduite notamment en cas de crevaison. On distingue 2 types de crevaison : la crevaison lente et la crevaison rapide. Lorsqu’un pneu est crevé, il est parfois possible de le réparer.

Crevaison lente
Une crevaison lente se caractérise par une perte d'air progressive.

Crevaison lente : définition et causes

Contrairement à la crevaison rapide où le pneu se dégonfle immédiatement, la crevaison lente se caractérise par une perte d'air progressive qui peut être bien plus difficile à repérer. Le plus souvent, c’est le contact entre un objet tranchant ou pointu et le pneumatique qui engendre la crevaison qui survient lorsque la bande de roulement ou l’un des flancs d’un pneu est perforé. Dans le cas d’une crevaison lente, l’endroit exacte où le pneu a été perforé n’est pas toujours visible.

Avec un véhicule équipé d’un TPMS (Tire Pressure Monitoring System) c’est-à-dire d’un système de surveillance de la pression des pneus, il est possible de contrôler la bonne pression des pneus ou une éventuelle perte de pression. En moyenne, un pneu perd 0,1 bar par mois, si vous constatez un chiffre plus élevé, il peut s’agir d’une crevaison lente. Si vous ne possédez pas de TPMS, après avoir regonfler le pneu, vous pouvez le tester en le plaçant dans une bassine remplie d'eau. Si de petites bulles se forment c’est qu’il y a perforation(s).

Que faire en cas de crevaison lente ?

En cas de crevaison, le conducteur va ressentir des vibrations au niveau du volant ainsi qu’une perte de maniabilité. Une roue crevée va entrainer un déséquilibre et le véhicule va tirer d'un côté. Pour la sécurité de tous, le mieux à faire est de s’arrêter. En continuant à rouler, la roue pourrait ne plus être réparable ou vous pourriez finir par endommager la jante.

Mettre la roue de secours

Si vous n’êtes pas dans un parking privé, n’oubliez pas d’activer vos feux de détresse, de porter votre gilet jaune et de positionner le triangle de signalisation afin d’avertir les autres usagers de votre situation. Tout d’abord, pour changer une roue, vous devez placer le cric sous le véhicule puis dévisser les écrous pour démonter la roue. Ensuite, il faudra retirer le pneu endommagé et mettre la roue de secours à la place en veillant à bien revisser les écrous de roue.

Notez que la roue de secours appelée aussi « galette » n’est qu’une solution provisoire qui vous permettra de rouler jusqu’au garage le plus proche pour faire réparer votre pneu crevé. D’autres part, votre vitesse sera limitée à 80 km/h.

La bombe anti-crevaison

Tout le monde n’est pas en mesure de changer un pneu, en revanche tout le monde est capable d’appliquer une mousse sur un pneu pour pouvoir continuer de rouler. Il est possible d’utiliser une bombe anti-crevaison en cas de crevaison lente. Il s’agit d’un spray aérosol contenant une mousse à injecter à l’intérieur de la roue. Son usage est prévu pour les crevaisons n’excédant pas 3 millimètres. Si le pneu présente une déchirure sur le côté, la bombe anti-crevaison sera inutile.

Les méthodes de réparation

Un pneu endommagé peut parfois être réparé, pour cela il est nécessaire que sa structure interne soit préservée, le flanc du pneu doit être intact et le trou doit être inférieur à 6 millimètres. En revanche, si le pneu a violemment heurté un trottoir par exemple, il ne sera pas réparable. Réparer un pneu vous coûtera moins cher que son remplacement. Il existe 2 types de réparation :

La réparation par l’intérieur

C’est l’une des méthodes les plus fiables et qui est préconisées par les manufacturiers. Le plus souvent, elle est réalisée par un professionnel car elle nécessite du matériel et un savoir-faire. Pour cette technique de réparation de pneu de voiture, on utilise des PRP (Pièces de Réparation pour Pneumatiques) aussi nommées « champignons » qui sont insérés à l’intérieur du pneu pour boucher le trou. La réparation de crevaison consiste à placer une rustine en forme de champignon de la même taille que l’entaille dans le pneu. Avec ce procédé l’étanchéité à l’intérieur du pneu est garantie.

La réparation par l’extérieur

La seconde technique pour réparer un pneu consiste à utiliser une mèche. Cette technique est assez simple et très bon marché, des kits à mèches sont vendues dans les magasins spécialisés pour une quinzaine d’euros. Il s’agit d’insérer à chaud une mèche de caoutchouc enduite de colle de vulcanisation à l’endroit où se situe l’entaille pour la colmater. Cette méthode n’est guère recommandée par les fabricants car ce type de réparation de pneu reste sommaire.