Comment se passe un stage de récupération de points de permis ? - ActiROUTE

Comment se passe un stage de récupération de points de permis ?

Comment se passe un stage de récupération de points de permis ?
Peu importe le centre de formation choisi, le contenu du stage sera sensiblement le même.

Tous les conducteurs qui ont commis une infraction au code de la route et qui ont perdu des points ont la possibilité de s’inscrire à un stage de sensibilisation à la sécurité routière. Si la plupart des usagers savent bien la participation au stage donne lieu à la récupération de points, beaucoup d’entre eux qui n’ont jamais effectué ce type de formation peuvent se poser la question : comment se passe un stage de récupération de points ? Au niveau national, le programme du stage étant règlementé, il reste identique peu importe le lieu de stages.

Le déroulement des stages de récupération de points

La formation pour récupérer des points dure 14 heures réparties sur 2 jours consécutifs. Pour favoriser les interactions et les échanges, le stage réunit au minimum 6 stagiaires et 20 au maximum. Ce sont 2 animateurs, un formateur titulaire du BAFM (Brevet d'Aptitude à la Formation de Moniteurs) et un psychologue qui encadreront le stage. Pour tout savoir sur cette formation, nous allons vous expliquer comment se passe un stage de récupération de points concrètement.

Programme du premier jour

Comment se passe un stage de récupération de points ? Peu importe le centre agrée où vous choisissez de réaliser votre stage, son déroulement et le contenu de la formation sera sensiblement le même. Depuis 2018, c’est le programme de stage de seconde génération qui est dispensé aux stagiaires. Les modifications du programme affectent principalement la deuxième journée de stage. Voici comment se passe un stage de récupération de points le premier jour :

1. Accueil des stagiaires et présentation du programme

2. Tour de table avec présentation des stagiaires et des animateurs

3. Généralités, statistiques et chiffres de l’insécurité routière

4. La logique de l'accident

5. Perception de la route par l'automobiliste

6. Analyse des situations d'infraction

Programme du deuxième jour

Avec la mise en place du stage de seconde génération, c’est le contenu de cette seconde journée qui sera adapté aux profils des stagiaires présents et au développement du module choisi la veille. Avec l’analyse d’un cas d’accident, la journée sera rythmée par 3 phases : le diagnostic du danger, l’analyse de la situation et les solutions apportées. C’est par petits groupes de travail que les stagiaires devront débattre et échanger sur les différents sujets abordés au cours de la formation. Il peut s’agir d’infractions routières (excès de vitesse, alcool ou téléphone au volant par exemple) qu’ils ont commis et qui les ont conduits à faire le stage par exemple.

Ce que dit la loi sur les stages permis à points

L’article R223-5 du code de la route indique que : « Le stage de sensibilisation à la sécurité routière prévu à l'article L. 223-6 est destiné à éviter la réitération des comportements dangereux. Il est d'une durée de deux jours consécutifs. Il est organisé dans les conditions fixées par arrêté du ministre chargé de la sécurité routière. »

Les conditions pour s’inscrire aux stages de sensibilisation

Pour éviter l’invalidation du permis de conduire pour solde de point nul, tous les conducteurs ont la possibilité d’effectuer un stage de récupération de points. Pour récupérer ses points perdus, il suffit de respecter les conditions suivantes :

  • Disposer d’un permis de conduire valide. Si vous avez reçu la lettre 48 SI envoyée par le ministère de l’intérieur, il sera trop tard pour faire un stage.
  • Respecter un délai d’un an et un jour entre 2 stages.
  • La perte des points doit avoir été enregistrée par l’administration. Vous pouvez connaitre le nombre de points restants sur votre permis.
  • L’augmentation de son capital points n’est possible que s’il s’agit d’un stage volontaire ou d’un stage obligatoire dans le cadre du permis probatoire. Les stages imposés par la justice ne permettent pas de récupérer de points.

La réattribution des points de permis

Suivre un stage de récupération de points est le moyen le plus rapide de sécuriser son permis. Le stage permis à points permet de récupérer jusqu’à quatre points du permis de conduire (dans la limite de son plafond de points). La présence du conducteur et le respect des horaires sont obligatoires. En cas de retard ou d'absence, l’accès au stage peut être refusé. L’attestation de fin de stage remise à la fin du 2ème jour de formation validera le stage officiellement. Un exemplaire sera transmis à la préfecture dans les 15 jours mais les points seront bien crédités dès le lendemain du stage (en date de valeur).