Qu'est-ce qu'une ligne de dissuasion ? Quand peut-on la franchir ? - ActiROUTE

Qu'est-ce qu'une ligne de dissuasion ? Quand peut-on la franchir ?

Une ligne de dissuasion est un élément de signalisation routière faisant partie de la famille de la signalisation horizontale. En présence de ce type de marquage au sol, le conducteur est informé qu’il se trouve dans une zone dangereuse. Contrairement à une ligne blanche continue, le franchissement de la ligne dissuasion n’est pas strictement interdit mais uniquement autorisé pour doubler un véhicule lent. Dans les autres cas, le conducteur s’expose à une contravention de 4ème classe pour dépassement dangereux.

Ligne de dissuasion
La ligne de dissuasion peut être franchie mais dans certains cas.

Définition d’une ligne de dissuasion

Très important pour la sécurité routière, les signaux routiers sont implantés sur la voie publique dans le but d’informer les usagers de la route des règles à respecter mais aussi pour les guider dans leurs déplacements. Une ligne de dissuasion est un élément de signalisation horizontale se présentant sous la forme d’une ligne discontinue blanche. On la différencie d’une ligne discontinue classique par le fait que ses lignes sont beaucoup plus rapprochées.

La ligne de dissuasion est constituée d’une bande blanche d’une longueur de 3 mètres séparée par des intervalles de 1,33 mètre. Il faut savoir qu’une ligne de dissuasion peut aussi se présenter sous la forme de lignes jaunes. Il s’agit d’un marquage routier temporaire utilisé pour délimiter les voies de circulation lors de travaux. Ce type de peinture routière jaune est prioritaire par rapport aux marquages au sol blancs. Les mêmes règles s’appliquent, franchir la ligne jaune de dissuasion n’est autorisé que dans certains cas.

À quoi sert une ligne de dissuasion ?

On trouve principalement les lignes de dissuasion hors agglomération sur les routes à double sens de circulation et aux abords des sorties sur les autoroutes. La présence d’une ligne de dissuasion indique que l’usager se trouve dans une zone dangereuse. Il peut s’agir d’une route sinueuse et étroite avec de nombreux virages ou avant le sommet d’une côte par exemple. La ligne de dissuasion signale qu’effectuer un dépassement serait alors très risqué à cause du manque de visibilité. Le plus souvent des flèches de rabattement complète ce type de signalisation au sol. Sur l’autoroute, la ligne de dissuasion se situe au niveau d’une sortie. Pour les conducteurs qui n’auraient pas anticipé cette sortie, la présence de la ligne de dissuasion interdit un rabattement brutal qui pourrait provoquer un accident.

Les cas où il est possible de franchir une ligne de dissuasion

Les lignes discontinues servent à délimiter chaque voie de circulation, contrairement aux lignes continues blanches, il n’est pas formellement interdit d’effectuer un dépassement. Située dans des zones dangereuses où le dépassement pourrait être risqué, la ligne de dissuasion peut être franchie à condition de doubler un véhicule lent. Font partie de la catégorie des véhicules lents tout véhicule dont la vitesse maximale ne dépasse pas les 60 km/h. Il peut s’agir notamment : des véhicules destinés à l’évacuation des ordures ménagères, des véhicules destinés au nettoyage et à l’entretien de la voirie, des engins agricoles (tracteur), d’un deux roues (cyclistes ou conducteurs de motocyclettes) …

Les sanctions encourues en cas de franchissement

Il est interdit de franchir une ligne de dissuasion sauf pour dépasser un véhicule lent, un cycliste par exemple. Dépasser la ligne de marquage peut être sanctionné par les forces de l’ordre. Vous risquez alors une amende pour dépassement dangereux. Comme pour le franchissement d’une ligne continue, cette infraction au code de la route est punie par une contravention de 4ème classe :

  • Une amende forfaitaire de 135 €
  • Une amende minorée de 90 €
  • Une amende majorée de 375 € (amende maximale de 750 €)
  • Un retrait de 3 points sur le permis de conduire
  • Une suspension de permis pouvant aller jusqu'à 3 ans

Pour en savoir plus sur les situations pouvant engendrées des dépassements dangereux, vous pouvez consulter le code de la route et notamment les articles R414-4 à R414-16.