Examen du code de la route

Examen du code de la route
Réussir l'examen du code vous donne le droit d'apprendre à conduire un véhicule avec un moniteur.

Avec la réforme du permis de conduire de juin 2016, l’examen du code de la route a connu un changement de grande ampleur. En effet, pour réduire les délais d’attente, l’épreuve a été externalisée et son organisation confiée à des opérateurs privés. Toutefois son objectif n’a pas changé : évaluer les connaissances théoriques des candidats. L’examen dure environ 30 minutes et se présente sous la forme d’un QCM (Questionnaire à Choix Multiples). Le candidat doit répondre correctement à au moins 35 questions sur la série de 40. En cas de succès à l’examen, sa durée de validité sera de 5 ans. Pendant cette période, l’apprenti conducteur pourra commencer ses leçons de conduite puis se présenter à l’examen de conduite.

S’inscrire à l’examen du code de la route

L’âge minimum pour passer l’examen du code de la route dépend du type de formation suivi par le candidat. Pour ceux qui suivent un apprentissage anticipé de la conduite (ou conduite accompagnée), l’épreuve est accessible dès 15 ans. Pour les autres, il sera possible de se présenter à l’examen à partir de 17 ans. Pour les élèves inscrits dans une auto-école, les démarches d’inscription avec la préfecture seront gérées par celle-ci. Passer l’épreuve en candidat libre a été facilité avec l’externalisation de l’examen et la loi Macron mais le candidat devra effectuer seul les formalités administratives. Peu importe la méthode d’inscription, tous les candidats devront constituer un dossier d’inscription pour le permis et fournir les pièces justificatives suivantes :

  • Le formulaire cerfa 02 rempli
  • Une photocopie recto verso d’un justificatif d’identité en cours de validité (carte d’identité, passeport, titre de séjour…)
  • Un justificatif de domicile de moins de 6 mois
  • L'attestation de recensement ou le certificat de participation à la journée défense et citoyenneté si vous avez entre 16 et 25 ans
  • L'ASSR 2 (Attestation Scolaire de Sécurité Routière de second niveau) ou de l'ASR (Attestation de Sécurité Routière) pour les personnes nées après le 31 décembre 1987
  • Des photos d’identité homologuées ou un code photo d'identité numérique en cas de procédure dématérialisée

La réforme de l’examen du code la route

Le nouveau code de la route

En 2016, l’examen du code de la route s’est modernisé afin de le rendre plus cohérent et en adéquation avec les pratiques de conduite actuelles. C’est dans l’optique d’améliorer la formation des conducteurs que cet examen du permis a été réformé. Les diapositives ont bénéficié d’une remise à jour pour améliorer la qualité de l’image. Pour certaines questions, la prise de vue sera sous un angle différent avec des vues aériennes ou des images 3D, d’autres seront sous forme de vidéos. La base officielle est désormais composée de 1000 questions réparties autours de 10 thèmes :

  • La circulation routière
  • Le conducteur
  • La route
  • Les autres usagers
  • Les notions diverses
  • Les premiers secours
  • Prendre et quitter son véhicule
  • La mécanique et les équipements
  • La sécurité du passager et du véhicule
  • L'environnement

L’externalisation de l’examen du code de la route

Le but de la réforme du permis était de désengorger les centres d'examens et ainsi réduire le délai d’attente pour les candidats, en confiant l’organisation de l’examen du code à des opérateurs privés (SGS, LaPoste, Veritas, Dekra ou Pearson). Alors que vous soyez inscrit dans une auto-école ou en tant que candidat libre, il est désormais possible de vous inscrire pour passer le code chez l’un des opérateurs agréés par le Ministère de l'Intérieur.

Pour cela, il faut tout d’abord obtenir votre numéro NEPH (Numéro d'Enregistrement Préfectoral Harmonisé). Ce numéro vous sera attribué par la préfecture lorsque votre dossier est enregistré dans le FNPC (Fichier National des Permis de Conduire). Ensuite, il faudra choisir un lieu et une date pour votre session d’examen et enfin débourser 30 € correspondant aux frais d’inscription à l’examen.

Déroulement de l’examen du code de la route

Le jour J, il est vivement conseillé d’arriver au moins 15 minutes avant le début de l’épreuve. Le candidat devra être en possession de sa convocation et d’une pièce d’identité. L’épreuve est désormais individualisée sur ordinateurs ou sur tablettes numériques. L’examinateur remettra une tablette tactile et un casque audio à chaque candidat. Durant la première partie de l’épreuve, des consignes sont délivrées aux candidats. Il sera possible de vérifier le bon fonctionnement du matériel avec 3 questions d’entrainement. Ensuite, l’épreuve débute avec une série de 40 questions aléatoires différentes pour chaque candidat, évitant de ce fait tout risque de triche ou fraude. Les candidats disposent de 20 secondes pour répondre à chaque question.

Pour décrocher le code, les candidats doivent obtenir au moins 35 réponses exactes sur 40, autrement dit le nombre de fautes maximum sera de 5. À la fin de l’épreuve, les réponses sont transmises au Ministère de l’Intérieur pour la correction. Généralement le délai de traitement est de 48h (hors week-end et jour férié) pour recevoir les résultats par voie électronique.

Tout ce qu’il faut savoir sur le code de la route

Vous vous apprêtez à passer l’épreuve théorique générale, vous serez peut-être intéressé par :