Formation dans le cadre du Droit Individuel à la Formation (DIF) - ActiROUTE

Formation dans le cadre du droit individuel à la formation

Formation dans le cadre du DIF
Le droit individuel à la formation a été mis en place le 4 Mai 2004.

La sécurité routière est essentielle en particulier pour les entreprises du secteur des transports. Afin d’anticiper les risques routiers professionnels et éviter un accident de la circulation, une formation de sensibilisation à la sécurité routière peut être intégrer au plan de formation annuel. Elle entrait dans le cadre du DIF (Droit Individuel à la Formation) qui a été remplacé par le CPF (Compte Personnel de Formation) en 2015. ActiROUTE vous propose plusieurs formations comme la prévention du risque routier ou encore l’éco-conduite.

Entreprises du transport : quelle formation dans le cadre du DIF ?

Exemple de formation dans le cadre du DIF pour prévenir du risque professionnel

Pour réduire le taux d’accident sur les routes, il est important de sensibiliser l’ensemble des collaborateurs au risque routier. Ce risque est d’autant plus grand pour ceux qui utilisent un véhicule dans le cadre de leur activité professionnelle, c’est le cas pour les chauffeurs, les livreurs et les commerciaux par exemple. Suivre une formation de sensibilisation au risque routier va permettre d’opérer une prise de conscience et ainsi faire évoluer certains comportements de conduite.

Notre équipe pédagogique dispose de divers outils pour rendre la formation plus efficace. Des documents, des images, des vidéos, une caméra embarquée, un simulateur de conduite ou encore des roulettes simulant une perte d’adhérence peuvent être utilisés pendant la formation. ActiROUTE peut vous assister dans la mise en place de vos plans de prévention routière. Si vous souhaitez former vos collaborateurs n’hésitez pas à nous contacter, nous pourrons élaborez ensemble un programme de formation sur mesure.

Exemple de formation dans le cadre du DIF pour adopter l’éco-conduite au volant

D’après l’ADEME (Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie), le secteur des transports serait responsable de près d'un tiers des émissions de gaz à effet de serre. Adopter l’éco-conduite présente de nombreux avantages. D’abord en termes économiques, il est possible de faire baisser sa consommation de carburant, de réduire l’entretien et d’allonger la durée de vie d’un véhicule. L’éco-conduite permet aussi une amélioration des conditions de conduite : une conduite plus souple augmente le confort et réduit le stress.

Avec notre formation d’éco-conduite, les salariés seront sensibilisés aux enjeux de l’éco-conduite. L’objectif de la formation s’inscrit dans une démarche d’économie d’énergie en réduisant les frais d'entretien et de consommations de carburant. Les formateurs enseigneront les grands principes de l’éco-conduite et les solutions pour l’adopter au volant. Il s’agira par exemple de bien entretenir son véhicule, de réduire sa vitesse, de changer les rapports à bas régime moteur, de maintenir une vitesse constante, d’anticiper le trafic routier.

La demande de formation dans le cadre du DIF

Avant 2015, pour un salarié en CDI (Contrat à Durée Indéterminée) avec un projet de formation pouvait faire une demande de formation dans le cadre du DIF. Elle devait être adressé par écrit à l’employeur. Les modalités de la formation dans le cadre du DIF étaient soit définies par l’employeur soit par un accord de branche du secteur d’activité. L’utilisation du DIF n’était possible qu’après accord de l’employeur. Pour un salarié en CDD (Contrat à Durée Déterminée), la demande de prise en charge d’une formation dans le cadre du DIF se faisait auprès du FONGECIF (Fonds de Gestion des Congés Individuels de Formation). Aujourd’hui, avec le CPF (Compte Personnel de Formation) la demande de financement pour faire une formation s’effectue auprès de votre OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé).

Le CPF, le nouveau dispositif mis en place en 2015

Depuis le 1er janvier 2015, le compte personnel de formation permet l’accès à la formation professionnelle continue. Le CPF permet à chaque salarié d’acquérir un droit à la formation tout au long de sa vie professionnelle jusqu’à son départ à la retraite. Qu’en est-il des droits acquis au titre du DIF non utilisés ? Ils ne sont pas perdus et pourront être transférés sur le CPF. Il sera ainsi possible d’utiliser son DIF jusqu’à fin 2020. Pour cela, les heures de DIF cumulées devront être reportées en se rendant sur le site internet moncompteactivite. Le nombre d’heures de formation dont vous disposez est inscrit sur votre bulletin de salaire de décembre 2014 ou de janvier 2015.

Le CPF permet de financer la formation des salariés ou des demandeurs d’emploi, toutefois toutes les formations ne sont pas éligibles. Les différents types de formation éligibles sont les suivantes :

  • Le CléA, le Socle commun de connaissances et de compétences
  • L’accompagnement à la Validation des acquis et de l’expérience (VAE)
  • Le Bilan de compétences permet à un salarié d’envisager une évolution professionnelle
  • Les formations qualifiantes inscrite sur une liste nationale de la branche professionnelle, une liste nationale interprofessionnelle (COPANEF) ou une liste régionale interprofessionnelle (COPAREF)
  • Les formations enregistrées au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles)
  • Les formations permettant d’obtenir un CQP (Certificat de qualification professionnelle)
  • Le permis B et les permis poids lourds

En savoir plus sur le droit individuel à la formation

Les heures acquises dans le cadre du DIF sont mobilisables jusqu’au 31 décembre 2020, si vous désirez utiliser vos droits pour une formation vous pourriez être intéressé par :