Téléphone au volant

Téléphone au volant
En 2015, 960 000 points ont été retirés pour usage du téléphone au volant.

Un conducteur sur deux admet utiliser son téléphone en conduisant. Les conducteurs peuvent passer jusqu'à 10 % de leur temps de conduite à s'occuper de leur téléphone ou autre smartphone. La formation aux risques routiers se déroule sur une journée et dure sept heures. Elle est assurée par un intervenant formateur en sécurité routière et peut être organisée inter ou intra entreprises.

Objectifs de la formation

  • être capable d'identifier les infractions routières les plus fréquentes et les conditions d'apparition
  • comprendre les raisons de l'infraction
  • identifier les leviers d'actions pour diminuer le temps passé en infraction
  • comprendre la relation entre infraction et accident de la route

Contenu de la formation

Les participants sont amenés à réfléchir sur la gestion de leurs appels téléphoniques durant la phase de conduite. Durant la formation de sensibilisation aux risques liés à l’usage du téléphone, l'animateur abordera les thèmes de la tâche de conduite, l'influence du téléphone portable, l'accidentologie et les solutions à mettre en oeuvre afin de limiter l'exposition au risque d'accident.

Sanctions relatives au téléphone au volant

Pour rappel, téléphoner au volant est passible d'une perte de 3 points sur le permis de conduire français et d'une amende forfaitaire de 135 € (minorée à 90 € en cas de paiement rapide de l'amende). Les jeunes conducteurs devront aussi obligatoirement faire un stage de sensibilisation à la sécurité routière. Toutefois, ils devront le courrier recommandé avec accusé de réception (lettre 48N) avant de s'inscrire.

Contactez le service commercial

Pour en savoir plus sur la formation sur le téléphone au volant et les autres formations liées aux risques routiers, vous pouvez contacter le service commercial par téléphone au 02 51 00 09 10 ou par email. Vous pouvez aussi consulter directement les autres pages de formation :