Les médicaments et la conduite

Tout comme l'alcool au volant ou la drogue au volant, certains médicaments peuvent altérer vos capacités à :

  • Conduire un véhicule (voiture, poids lourd, deux-roues….)
  • Accomplir des tâches avec des machines qui nécessitent une attention soutenue, de la précision et le respect des consignes de sécurité, que ce soit dans un cadre professionnel ou lors d’activités de bricolage

Trois pictogrammes sont imprimés sur le conditionnement extérieur des médicaments. A chacun correspond :

  • Un niveau de risque : 1, 2, 3 en fonction de l’importance des effets du médicament sur les capacités de conduite
  • Une couleur différente (jaune, orange, rouge)
  • Un message donnant l’attitude pratique à adopter lors de l’utilisation du médicament concerné

La prise de médicaments peut avoir des conséquences sur votre sécurité et celle des autres. Elle engage toujours votre responsabilité, même si vous avez pris l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Médicaments de niveau 3 et conduite (pictogramme rouge)...

Les médicaments de niveau 3 présentent le risque le plus élevé. Dans ce groupe on trouve les somnifères, les tranquillisants, les neuroleptiques. Ils peuvent entraîner une incapacité temporaire qui rend la conduite impossible. Informez-vous du délai à respecter avant de reprendre le volant.

Médicaments de niveau 2 et conduite (pictogramme orange)...

Les médicaments de niveau 2 nécessitent l’avis de votre médecin. Il s’agit d’anti-dépresseurs, anti-douleurs (notamment la codéine), des tranquillisants, des médicaments contre le diabète, l’épilepsie ou la maladie de Parkinson. Attention, certains médicaments « banals » comme les traitements contre les allergies, le rhume des foins ou le mal des transports doivent éveiller votre vigilance quant à leur prise.

Médicaments de niveau 1 et conduite (pictogramme jaune)...

Les médicaments de niveau 1 ne sont pas, la plupart du temps, contre-indiqués pour la conduite. Mais certains d’entre eux comme des sirops contre la toux peuvent provoquer un état de somnolence ou des vertiges.

Dans tous les cas de médicaments et conduite, il convient de lire attentivement la notice contenue dans la boîte.

Contacter le service commercial

Pour les formations Risques Routiers et Eco-Conduite, contactez le service commercial, par téléphone au 02.51.00.09.10 ou par e-mail.

Actualités du blog

  • Grève illimitée des inspecteurs des permis de conduire
    Aujourd’hui a débuté la grève illimitée des inspecteurs des permis de conduire mécontents de la réforme proposée qui dévalorise leur mission de formation. Plusieurs syndicats de la profession des inspecteurs (FO, Snica Fo, CGT…... L'article Grève illimitée des inspecteurs des permis de conduire est apparu sur .
  • Vers une baisse du taux d’alcoolémie pour les jeunes conducteurs ?
    Le magazine Le Point s’est procuré un rapport confidentiel dans lequel on peut lire que les conducteurs novices pourraient être limités à un taux d’alcoolémie ne dépassant pas 0,2 g/l de sang (au lieu... L'article Vers une baisse du taux d’alcoolémie pour les jeunes conducteurs ? est apparu sur .
  • Sécurité routière : chiffres en baisse pour l’été 2014
    Le mois d’août 2014 a vu le nombre de morts sur les routes de France diminuer de 7,1 %.   À la même période l’année dernière, 322 personnes ont perdu la vie (contre 299... L'article Sécurité routière : chiffres en baisse pour l’été 2014 est apparu sur .
  • Les parents doivent donner l’exemple en matière de prévention routière
    La prévention routière doit aussi passer par les parents. Lors d’un récent sondage d’Opinion Way pour le groupe Assureurs Prévention, 75 % des parents (1009 personnes interrogées) avouent avoir un comportement à risques en accompagnant... L'article Les parents doivent donner l’exemple en matière de prévention routière est apparu sur .
  • Les excès de vitesse toujours responsables d’accidents mortels
    Le dernier week-end du mois d’août est le dernier chassé-croisé de l’été. À cette occasion, l’IFOP s’est penché sur les excès de vitesse. En effet, ceux-ci représentent la principale cause d’accidents mortels en 2013.... L'article Les excès de vitesse toujours responsables d’accidents mortels est apparu sur .
  • Moins d’infractions routières en 2013
    Si en 2013, on assiste à une baisse du nombre d’infractions routières commises sur les routes françaises (- 7 %), il n’en est pas de même pour les délits de fuite qui progressent de... L'article Moins d’infractions routières en 2013 est apparu sur .

Partenaires ActiROUTE

Nos bureaux sont ouverts du lundi au samedi de 8h00 à 19h00, contactez-nous

numéro vert 0800 861 866