Conduite sans permis

Conduite sans permis - Article du Code de la Route R221-1

La conduite sans le permis correspondant à la catégorie de véhicule est punie par l'article du Code de la Route R221-1:

"Nul ne peut conduire un véhicule ou un ensemble de véhicules, pour la conduite duquel le permis de conduire est exigé par le présent code, s'il n'est pas titulaire de la catégorie correspondante du permis de conduire en état de validité et s'il ne respecte pas les restrictions d'usage mentionnées sur ce titre."

Le fait de conduire un véhicule sans respecter les conditions de validité ou les restrictions d'usage du permis de conduire est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe et donne lieu de plein droit à la réduction de trois points du permis de conduire. L'immobilisation du véhicule peut être prescrite.

Toute personne coupable de l'une des infractions prévues au présent article encourt également les peines complémentaires suivantes :

1) La suspension, pour une durée de 3 ans au plus, du permis de conduire, cette suspension pouvant être limitée à la conduite en dehors de l'activité professionnelle,
2) L'interdiction de conduire certains véhicules terrestres à moteur, y compris ceux pour la conduite desquels le permis de conduire n'est pas exigé, pour une durée de 3 ans au plus,
3) L'obligation d'accomplir, à ses frais, un stage de sensibilisation à la sécurité routière.

Il faut donc s'assurer de la validité de votre permis (si par exemple vous êtes soumis à une visite médicale du "groupe lourd") et de la catégorie du véhicule. Si vous devez tracter une remorque, renseignez-vous de la nécessité d'être titulaire de la catégorie E(b) de votre permis de conduire.

Conduite sans permis - Article L224-18

L'obtention d'un permis par fausse déclaration est puni par l'article du Code de la Route L224-18 :

"Le fait pour toute personne, par une fausse déclaration, d'obtenir ou de tenter d'obtenir le permis de conduire est puni de deux ans d'emprisonnement et de 4 500 euros d'amende."

Toute personne coupable de ce délit encourt également les peines complémentaires suivantes :

1) La suspension, pour une durée de 3 ans au plus, du permis de conduire, cette suspension pouvant être limitée à la conduite en dehors de l'activité professionnelle,
2) La peine de travail d'intérêt général,
3) La peine de jours-amende.

Ce délit donne lieu de plein droit à la réduction de la moitié du nombre maximal de points du permis de conduire.

Conduite sans permis - Article L224-16

"Le fait pour toute personne, malgré la notification qui lui aura été faite d'une décision prononçant à son encontre la suspension, la rétention, l'annulation ou l'interdiction d'obtenir la délivrance du permis de conduire, de conduire un véhicule à moteur pour la conduite duquel une telle pièce est nécessaire est puni de deux ans d'emprisonnement et de 4 500 euros d'amende."

Toute personne coupable du délit prévu au présent article encourt également les peines complémentaires suivantes :

1) La confiscation obligatoire du véhicule dont le condamné s'est servi pour commettre l'infraction, s'il en est le propriétaire. 
2) La suspension, pour une durée de 3 ans au plus, du permis de conduire, cette suspension ne pouvant pas être limitée à la conduite en dehors de l'activité professionnelle,
3) La peine de travail d'intérêt général,
4) La peine de jours-amende,
5) L'interdiction de conduire certains véhicules terrestres à moteur, y compris ceux pour la conduite desquels le permis de conduire n'est pas exigé, pour une durée de 5 ans au plus,
6) L'obligation d'accomplir, à ses frais, un stage de sensibilisation à la sécurité routière.

Toute personne coupable du délit prévu au présent article, dans les cas où il a été commis à la suite d'une décision de suspension ou de rétention du permis de conduire, encourt également la peine complémentaire d'annulation de ce permis, avec interdiction de solliciter la délivrance d'un nouveau permis pendant trois ans au plus. L'immobilisation peut être prescrite. Le délit prévu au présent article, dans le cas où il a été commis à la suite d'une décision de suspension ou de rétention du permis de conduire, donne lieu de plein droit à la réduction de la moitié du nombre maximal de points du permis de conduire.

Dans tous les cas de figure, une telle infraction peut entraîner la nullité de votre contrat d'assurance.

Contacter le service commercial

Pour les formations Risques Routiers et Eco-Conduite, contactez le service commercial, par téléphone au 02.51.00.09.10 ou par e-mail.

Actualités du blog

  • La Sécurité Routière lance le simulateur d’impact pour sa nouvelle campagne de sensibilisation
    Le 22 mars 2017, la Sécurité Routière a mis en place une opération inédite en Île-de-France. Elle a mis en place un simulateur d’impact qui prend le piéton pris en flagrant délit de traverser... L'article La Sécurité Routière lance le simulateur d’impact pour sa nouvelle campagne de sensibilisation est apparu sur Blog ActiROUTE.
  • Les 6 propositions de la Prévention Routière pour le prochain Président de la République
    Il ne vous a sans doute pas échappé que nous sommes en pleine élection présidentielle. À cette occasion, l’Association Prévention Routière (APR) a soumis 6 propositions à l’ensemble des candidats, des propositions destinées à... L'article Les 6 propositions de la Prévention Routière pour le prochain Président de la République est apparu sur Blog ActiROUTE.
  • Téléphone portable et piéton : habitude dangereuse
    Les piétons ont tendance à avoir les yeux fixés sur le téléphone plutôt que sur leur environnement. Les Pays-Bas ont décidé de réagir : la ville de Bodegraven a installé une bande verte ou rouge... L'article Téléphone portable et piéton : habitude dangereuse est apparu sur Blog ActiROUTE.
  • Les Français et les feux tricolores
    Dans n’importe quel pays du monde, à partir du moment où l’on quitte son véhicule on devient piéton. Cependant ce changement de statut (de conducteur à piéton) implique un changement de comportement. Strasbourg contre... L'article Les Français et les feux tricolores est apparu sur Blog ActiROUTE.
  • La privatisation des radars mobiles
    L’expérimentation de la gestion externalisée des radars mobiles sera en vigueur dès le 24 février. Les flashs ne donneront pas lieu à une contravention lors de cette période. En effet, celle-ci doit servir à... L'article La privatisation des radars mobiles est apparu sur Blog ActiROUTE.
  • « Les radars, ça ne marche plus » ?
    Si la mise en place des radars automatiques a fait diminuer le nombre de tués sur les routes, ils ne seraient plus efficaces selon Rémy Rodriguez, le représentant de l’association 40 millions d’automobilistes en... L'article « Les radars, ça ne marche plus » ? est apparu sur Blog ActiROUTE.

Partenaires ActiROUTE

Nos bureaux sont ouverts du lundi au samedi de 8h00 à 19h00.